Le Lycée Chaptal dans la presse

  • Voici un article du Midi Libre daté du 03/03/2017 sur le lycée Chaptal

 

Mende : des collégiens en immersion au lycée Chaptal

MAGAZINE  il y a 19 jours  BARBARA BAGLIN

 Les lycéens se sont montrés rassurants avec les collégiens.

 

Les élèves ont notamment découvert l'internat à l'occasion des journées portes ouvertes. 

L'internat. Cet endroit dont les adolescents garderont certainement d'excellents souvenirs de leurs années lycée entre copains.
Lorsqu'on débarque dans ce nouveau lieu, la peur peut très vite s'inviter. C'est pourquoi, à l'occasion des journées portes ouvertes, le lycée Chaptal a organisé pour la deuxième année consécutive une opération Mini stage. Une centaine d'élèves des collèges du département ont été conviés à passer une nuit et une journée dans la peau d'un lycéen interne.

Donner quelques repères

Le proviseur de l'établissement, Vincent Valette, vêtu d'un costard bleu Michou, les attendaient à l'accueil en compagnie de la CPE. "L'objectif est qu'ils s'approprient les lieux, pour que l'année prochaine, ils aient déjà quelques repères", explique-t-il. Les collégiens arrivent donc en petit groupe, pour la plupart excités à l'idée de quitter le nid douillet de chez papa et maman. Avant de débuter leur immersion en terre lycéenne, un emploi du temps leur a été remis. Dessus, sont inscrits les horaires et les matières de leurs cours du lendemain. Et c'est parti. Le top départ de la visite est donné par Candice, élève au lycée Chaptal et donc guide improvisée du bâtiment. Un groupe de filles se dirige vers les dortoirs. Elles croisent au passage la jeune surveillante. Puis, en route pour découvrir leur chambre, que six lycéennes partagent. Spacieuses et lumineuses, elles offrent une vue dégagée sur la ville.

Un sentiment de liberté

Les valises se posent, les marques se prennent, Candice explique le fonctionnement de l'internat. "Le but est qu'elles se fassent une idée", raconte la lycéenne. Certaines copines sont séparées, pour la nuit, mais "si tu as besoin de venir dans ma chambre, tu peux", glisse Candice afin de les rassurer.

Et finalement tout s'est bien passé. Après un réveil en douceur et un petit déjeuner au self de la cafétéria, les élèves n'ont pas eu le temps de chômer avec leurs premières heures de cours. "La matinée était super. En anglais, on a eu un mini-oral, on devait se présenter seul face à un ordinateur. Le prof de physique nous a donné une évaluation et on avait le choix de la faire ou non", détaille Manon, une collégienne.

Un mot revient souvent dans la bouche de ces jeunes. Liberté. "Ici, on est plus autonome, on se prend en charge, ça nous aide à grandir", poursuit Manon. La majorité est impatiente de rejoindre l'internat. Même si pour Gaïa "les soirs avec ma maman me manqueront". Mais avant ça, il faut réussir le brevet.

En savoir plus sur http://www.midilibre.fr/2017/03/03/m...

 

 

  • Voici deux articles de presse parus dans " La Lozère Nouvelle" du jeudi 24 mars 2016 sur le lycée Chaptal.