Qui est Jean Antoine Chaptal?

 

Jean-Antoine Chaptal, comte de Chanteloup, né le 5 juin 1756, à Nojaret et mort le 29 juillet 1832 à Paris, est un chimiste, médecin et homme politique français.  Il mit au point la "chaptalisation" des vins, et fut ministre de l'Intérieur sous Napoléon Ier.

Né à Nojaret, dans la Lozère, Jean-Antoine Chaptal, comte de Chanteloup, étudia la médecine à Montpellier jusqu'en 1777, puis la chimie à Paris. De retour à Montpellier, en 1780, il ne tarda pas à occuper la chaire de chimie de l'université. Ses applications de la chimie dans le domaine industriel, telles que l'amélioration de la production de l'acide chlorhydrique, firent sa renommée. Chaptal inventa également un procédé intervenant dans la production des vins, baptisé "chaptalisation" (ou sucrage en première cuvée) : cette méthode consiste en l'ajout de sucre dans les moûts avant le début de la fermentation, afin d'augmenter la teneur en alcool du vin. Ce procédé est aujourd'hui interdit dans les régions productrices de vins destinés à la vente. À partir de 1795, les activités industrielles de Chaptal se développèrent avec la production de poudres et de salpêtres (ou nitrates).

Après le coup d'État du 18 brumaire, Bonaparte le nomma ministre de l'Intérieur (1800-1804). Par la suite, il occupa successivement les fonctions de trésorier du Sénat, et de ministre d'État pendant les Cent-Jours. Mais le politicien préserva cependant des activités dans le secteur de l'industrie chimique, en développant la teinture du coton en rouge d'Andrinople, la culture du pastel, les méthodes de blanchiment. Il travailla également à la santé publique, et créa la première école des arts et métiers.

Chaptal contribua à la vulgarisation de la chimie et à son implication dans les arts.